Françoise Nicol

A la frontière de la poésie et des arts (XXè & XXIè s.)

CV

Françoise NICOL
Maître de conférences en langue et littérature françaises, HDR. IRFFLE, Université de NANTES.

francoise.nicol@univ-nantes.fr

1. RECHERCHE : Littérature française et arts visuels (XXe et XXIe s.)

  • Docteur de l’université Paris 7 Denis-Diderot (Les livres de Braque, poétique de la résonance, dir. Jacqueline Chénieux-Gendron).
  • HDR Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 (Rapports entre poésie et peinture sous le régime de l’art moderne: éléments de méthode. ESSAI: Georges Limbour, L’Aventure critique, Presses universitaires de Rennes, 2014, dir. Dominique Combe).

Membre du CELLAM (EA 3206), université de RENNES 2.

Ma recherche, à l’interface de la littérature et des arts visuels, porte actuellement sur la critique d’art et la peinture : le poète et critique d’art Georges Limbour,  l’œuvre des peintres Yves Picquet, André Masson et Georges Braque. Elle reste fidèle à Pierre Reverdy.  Elle allie poétique, esthétique et histoire à laquelle m’attache mon parcours d’agrégée de lettres classiques. Elle se nourrit des travaux de Jacqueline Chénieux-Gendron et de Bernard Vouilloux, en particulier.

2. ENSEIGNEMENT

Art en France et en Europe, Littérature  XXe et XXIe s.,  Littératures francophones, Francophonie.

1998-2010: pendant douze ans, j’ai formé des étudiants en Métiers du livre au département Information-communication de l’IUT de La Roche-sur-Yon. C’est une  chance d’être arrivée dans ce département à sa naissance et d’avoir pu contribuer à son développement. Il a aujourd’hui 15 ans. J’y ai assuré des responsabilités nombreuses qui m’ont permis de contribuer à bâtir et consolider son réseau régional et national et de mener à bien des projets portés avec enthousiasme par une équipe  exceptionnelle, dans une formation dont la qualité est unanimement reconnue.

2011-2016 :  J’enseigne à présent la littérature et les arts à des étudiants français ou étrangers , futurs enseignants de français langue étrangère, toujours à l’université de Nantes.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :